photo article compétences des cadres dirigeants

Quelles sont (vraiment) les soft skills recherchées pour les cadres dirigeants?

Dans un paysage professionnel en constante évolution, les attentes à l’égard des cadres et des dirigeants sont en mutation. Les compétences traditionnelles telles que la gestion financière et la stratégie d’entreprise restent essentielles, mais de nouvelles compétences émergent, reflétant de nouveaux défis mais aussi de nouvelles responsabilités! On fait le tour de ces nouvelles compétences !

Être un bon leader visionnaire

Les postes de cadre dirigeant impliquent souvent une partie management. En plus de ses missions, le cadre dirigeant a souvent comme objectif de gérer une équipe afin de répondre à des objectifs communs. Sa force est de répondre au mieux aux attentes des autres collaborateurs en définissant dès le départ un projet et une vision claire de là où vous souhaitez aller et embarquer vos équipes. En définissant au mieux une ligne directive, il pourra anticiper au mieux les tendances émergentes, anticiper les évolutions du marché et guider l’entreprise vers de nouvelles opportunités. Mais n’oubliez surtout pas qu’avant de diriger une équipe, un leader se doit de se gérer lui-même pour montrer au mieux l’exemple et faire adhérer à son projet.

Avoir une intelligence émotionnelle

L’intelligence émotionnelle, apparue dans les années 90, s’avère être une forme d’intelligence alternative au QI, mettant l’accent sur la perception, l’expression et l’intégration des émotions pour interagir avec autrui. Elle englobe la conscience personnelle, la maîtrise personnelle, l’empathie et la maîtrise des relations.

 

De nos jours, de nombreuses entreprises accordent de l’importance au Quotient Émotionnel (QE) lors du recrutement de cadres. Certains cabinets de recrutement (comme le nôtre) insistent sur l’impact de la capacité d’un cadre à comprendre et gérer ses propres émotions, ainsi qu’à être attentif à celles de ses interlocuteurs, partenaires et collègues sur sa performance.

Développer son intelligence émotionnelle permet : 

● Une communication authentique :
● Une gestion des conflits pacifique
● Un management fluide
● Un travail en équipe apaisé.

Faire preuve d’adaptabilité et d’agilité

Les profils de cadres dirigeants d’aujourd’hui se distinguent par leur capacité à s’adapter rapidement à un environnement en constante évolution. Leur agilité se manifeste par une aptitude à saisir les nouvelles opportunités et à pivoter face aux imprévus.
Cette compétence va au-delà de l’acceptation du changement ; elle englobe la capacité à diriger et à motiver les équipes à travers des périodes de transition. L’essentiel étant de savoir naviguer avec flexibilité dans des situations complexes et à fort enjeu, tout en maintenant une vision claire et alignée avec les objectifs de l’entreprise. Cela signifie également être capable de reconnaître et de corriger rapidement les erreurs, tout en tirant des leçons pour améliorer les processus futurs.

À nos yeux, cette compétence fondamentale se rapporte directement au type de management employé. Le management agile privilégie souvent des méthodologies de travail comme le « Scrum » ou le « Kanban » (issus du domaine du développement logiciel, tech) qui mettent l’accent sur des cycles courts, des itérations rapides et une amélioration continue. Une compétence essentielle quand l’on sait que certains postes peuvent avoir un rythme important.

Gestion du changement

Selon une étude de McKinsey, près de 70% des initiatives de changement au sein des entreprises échouent, principalement en raison d’une mauvaise gestion du processus de changement. Cela souligne l’importance critique pour les cadres dirigeants de posséder des compétences solides en gestion du changement.

Avant d’agir, le cadre dirigeant doit comprendre et analyser le changement. Cela inclut l’identification des raisons sous-jacentes au changement, la manière dont il affecte l’entreprise, ainsi que les réactions et résistances potentielles des employés. Ainsi, en ayant une bonne compréhension, il pourra anticiper et mieux réagir face au changement qu’ils soient endogènes à son organisation ou qu’ils proviennent de facteurs externes. L’atout maître de cette compétence étant d’ajuster leur approche en fonction des rétroactions et des nouvelles informations, tout en restant alignée sur les objectifs initiaux.
Parallèlement, il est important d’impliquer au mieux toutes les parties prenantes tout au long du processus de changement. Leur implication favorise l’appropriation du changement et réduit la résistance potentielle en créant un sentiment d’appartenance et de contribution à la transformation. 

Pourquoi faire appel à un cabinet Executive Search :

Dans un contexte de plus en plus compétitif de recrutement de talents, les entreprises éprouvent des difficultés à identifier et à approcher les profils. En confiant le processus de recrutement de candidats à un cabinet d’executive search:

  • Vous vous assurez de réussir à trouver le profil qui répond à vos attentes et aux compétences que vous recherchez 
  • Vous vous garantissez un service de recrutement efficace: Expertise en recrutement, Confidentialité, Gain de temps et d’efficience, et Accompagnement

Un projet de recrutement?

Chez JL Executive, nous sommes déterminés à vous aider à trouver les meilleurs profils Executive pour votre entreprise.